Circul'Hier : un minimum de matériaux pour les voûtes catalanes

L'intérêt pour la construction circulaire se développe petit à petit en Belgique. Mais cela ne veut pas dire pour autant que la construction circulaire soit un concept récent. De nombreuses structures 'sous pression' peuvent aujourd'hui être construites avec un minimum de matériaux, grâce à des principes qui remontent aux voûtes catalanes du Moyen Âge. Kris Blykers, du bureau d'architectes Blieberg, nous en dit plus sur le sujet.

 

Le matériau le plus circulaire est celui qui n'est ni extrait, ni traité ni jeté. En optimisant simplement la forme structurelle d'un bâtiment, la quantité de matériaux utilisés peut être fortement minimisée.

Les structures qui fonctionnent 'sous tension', comme les tentes dont Frei Otto a fait couvrir le stade olympique de Munich, sont souvent plus légères que les structures qui fonctionnent 'sous pression'. Mais ces dernières peuvent parfois aussi être exécutées de manière étonnante. Par exemple, grâce à des principes qui remontent aux voûtes catalanes de la fin du Moyen Âge.

Partager cet article:

Nos partenaires

GAimage