Des solutions Beddeleem Circulair pour une double exposition au De Singel

Jusqu'au dimanche 11 septembre, vous pouvez visiter la double exposition sur l'architecture "solidaire" organisée par le Vlaams Architectuurinstituut (VAi) au DE SINGEL, à Anvers. L’exposition, est divisée en deux partie, grâce à une démarcation centrale par des et de portes fenêtres de la gamme Beddeleem Circulair.

Avec cette double exposition, le VAi et DE SINGEL souhaitent attirer l'attention sur l'impact que peut avoir l'architecture dite "solidaire" sur l'environnement bâti. « L'architecture « impliquée » se distingue par son empathie pour le contexte, les utilisateurs et les concepteurs », explique-t-on sur le site web de DE SINGEL. « L'architecture solidaire pense à long terme et se montre critique vis-à-vis de l'activité humaine sur la planète. »

L'exposition "Critical Care : Architecture for a Broken Planet", qui a été présentée pour la première fois à l'Architekturzentrum Wien, plaide en faveur d'une plus grande considération et d'une meilleure coopération dans le domaine de l'architecture. Après des arrêts à Vienne, Zurich, Dresde et Berlin, l’exposition passera à DE SINGEL en 2022. La deuxième exposition, "Care for Space for Care", relie les cas internationaux de "Critical Care" à neuf projets de Flandre et de Bruxelles. La dépendance mutuelle, la maintenance et le posthumanisme sont, dans les deux présentations, les points d'ancrage d'une exploration plus approfondie de l'architecture solidaire.

La double exposition a été rendue possible grâce à Beddeleem. Les installateurs, qui ne voulaient utiliser uniquement du matériel circulaire pour la construction des espaces d’exposition, ont divisé l’espace en 2 en son milieu au moyen de solutions de portes et de fenêtres de la gamme Beddeleem Circulair. « Il s’agit plus particulièrement des systèmes de cloisons amovibles JB , d’une hauteur de 3,8m avec cadres de fenêtres intégrés, qui font partie de notre gamme circulaire », explique Anne De Coninck, Sustainability Officer chez Beddeleem. « Ces matériaux, qui en sont déjà à leur deuxième vie pour ces expositions, seront encore réutilisés par la suite dans d’autres projets », conclut-elle.

Partager cet article:

Nos partenaires

GAimage