Kinnarps veut créer des meubles en papier recyclé | circubuild.be

Kinnarps veut créer des meubles en papier recyclé

  •   21 oct. 2020
  • Wouter Polspoel

Est-il possible de fabriquer des meubles et des éléments de décoration intérieure en papier ? Kinnarps en est persuadée. En collaboration avec plusieurs partenaires, l'entreprise, spécialisée dans les solutions pour les espaces de travail, y réfléchit à travers le projet 'Designed for recycling'. Les premiers prototypes, deux parois amovibles, sont même déjà prêts.

 

Aujourd'hui, dans le monde, nous consommons environ 90 millions de tonnes de fibres textiles par an. En raison de l'augmentation de la population mondiale et du niveau de vie plus élevé, la demande de textiles devrait encore doubler d'ici 2040. De nombreux types de fibres textiles, comme le nylon et le polyester, ont un impact négatif majeur sur l'environnement et sont tout, sauf durables. Quant au coton, qui paraît meilleur pour la nature, il n'y a pratiquement plus d'espace pour en planter et sa culture et sa transformation posent aussi question, compte tenu de la forte consommation d'eau et de produits chimiques qu'elles impliquent.

C'est la raison pour laquelle il est très important de trouver de nouvelles alternatives commercialement viables au coton et aux matières synthétiques. Une telle alternative pourrait être le papier, qui est non seulement un matériau naturel, mais est également recyclable. Les tissus à base de bois ne sont pas nouveaux : on en fabrique depuis longtemps à partir de plantes comme le bambou ou le chanvre. Kinnarps, qui développe des solutions pour les espaces de travail dans les bureaux et les bâtiments publics, et attache une grande importance à la durabilité, souhaite développer des textiles à base de papier recyclé.

Un mobilier biologique

C'est pourquoi l'entreprise a participé au projet ‘Designed for recycling’. En collaboration avec Swedish Smart Textiles et treize autres entreprises suédoises de l'industrie forestière, papetière et textile, Kinnarps souhaite développer des meubles et des éléments de décoration intérieure biologiques fabriqués à partir de papier recyclé. L'idée est de développer un cycle de production dans lequel le mobilier (de bureau) et ses éléments constitutifs sont fabriqués à partir de papier issu de la sylviculture suédoise afin que les meubles et leurs éléments puissent être recyclés pour fabriquer à nouveau des fibres textiles, qui seront ensuite réutilisées comme base pour de nouveaux meubles. Le projet a abouti à la création de deux premiers tissus, fabriqués à partir de pins et de sapins suédois.

Avec ces deux tissus, Kinnarps a conçu des prototypes de parois amovibles. Le rembourrage est fait du fil de papier, le noyau d'une structure en papier plus ferme. Pour que ces parois soient vraiment recyclables, Kinnarps les a conçues de telle manière que tous leurs éléments constitutifs puissent être facilement séparés les uns des autres. Des fermetures intelligentes facilitent le montage et le démontage des parois, qui ont été accueillies très positivement par les partenaires du projet et par les clients auxquels Kinnarps les a présentées.

Forest Fabric

‘Designed for recycling’ fait partie d'un projet suédois plus vaste et pluriannuel intitulé ‘Establishing locally grown textiles', auquel Kinnarps a également participé. Le but de ce projet était de trouver de nouvelles façons d'utiliser le bois suédois, en mettant l'accent sur l'industrie du meuble et du design. L'histoire se poursuit désormais avec un nouveau projet sur trois ans, 'Forest Fabric', auquel Kinnarps est également associé. L'objectif est d'aller plus loin en développant ces tissus pour les secteurs de l'ameublement, de la décoration intérieure et de la mode, mais aussi d'industrialiser et de commercialiser le procédé.

Une vision sur l'entièreté de la chaîne

« Les choses sont claires : chez Kinnarps, nous voulons nous concentrer sur des produits qui peuvent contribuer à la transition vers la construction circulaire et donc à une meilleure protection de l'environnement », déclare Katrijn Vekens, Product & Marketing Executive de Kinnarps Belgium. « Tous les produits que nous commercialisons sont conçus avec l'idée qu'ils doivent être aussi durables et circulaires que possible. Je pense notamment à la chaise de bureau Capella ou aux tables Tinnef que nous avons récemment présentées. »

« Pour tous nos produits, nous imposons donc des exigences strictes à nos fournisseurs, qu'ils fournissent des matières premières, des composants ou des produits finis. Par exemple, nous n'utilisons que du bois certifié, des tissus disposant presque tous de l'Eco-label EU et le métal que nous utilisons est recyclé autant que possible. Nous avons également établi des normes élevées en matière de responsabilité sociale : cela concerne non seulement ce que les entreprises fournissent, mais aussi sur la façon dont elles le fournissent et comment elles produisent. Nous suivons attentivement toutes ces questions, avec des évaluations des risques et des audits des fournisseurs sur place. Parce que, si vous voulez travailler et produire de manière circulaire, vous devez toujours avoir l'entièreté de la chaîne sous contrôle. »

Kinnarps fonctionne-t-elle déjà selon un modèle de 'produit en tant que service' ? « Pas encore », reconnaît Katrijn Vekens. « Nous réagissons en priorité aux questions du marché et nous n'avons reçu cette question qu'une seule fois. Nous proposons actuellement aux entreprises une formule de leasing. Pour cela, nous travaillons avec une entreprise externe. Mais le 'produit en tant que service' est certainement une chose à laquelle nous pensons pour l'avenir. »

 

Fiches d'entreprise liées


Actualités - Vue d'ensemble