Le nouveau salon VIP de l'aéroport de Charleroi illustre les avantages de la construction modulaire

L'avenir appartient aux entreprises qui réussissent à lier les principes de base de la construction circulaire à une belle vitesse d'exécution. C'est pourquoi les solutions de construction modulaires (semi)permanentes sont très intéressantes. Même dans des environnements luxueux, elles peuvent offrir une valeur ajoutée significative. C'est le cas notamment pour le nouveau salon VIP de l'aéroport de Charleroi.

En 2017, l'aéroport de Charleroi a signé un contrat avec une grande compagnie aérienne. De nombreux défis sont alors immédiatement apparus et en particulier, l'exigence de construire rapidement un nouveau terminal VIP. Le complexe dans son intégralité devait être opérationnel dans un délai de quatre mois, alors qu'on n'avait pas encore parlé de conception et que le client exigeait un niveau de finition extrêmement élevé. En outre, le tarmac était soumis à des restrictions strictes en ce qui concerne l'utilisation de grues, le stockage des marchandises et le nombre de travailleurs autorisés. Le troisième obstacle était l'emplacement. Le salon VIP devait être construit à côté du terminal passagers existant, mais il y avait de fortes chances que ce dernier doive être agrandi à l'avenir pour s'adapter à la croissance de l'aéroport. Enfin, le nouveau développement ne devrait bien sûr pas avoir d'impact (négatif) sur le fonctionnement quotidien de l'aéroport et sur le confort des voyageurs.

Aucune limite créative

Étant donné que seule une solution de construction modulaire offrait une réponse satisfaisant à toutes ces conditions, l'aéroport de Charleroi a pris contact avec la société De Meeuw, qui a démarré les esquisses. « Notre concept n'exclut pas une collaboration avec des architectes », explique Koen Lismont, directeur du développement commercial et des ventes. « Au contraire: de plus en plus de concepteurs s'orientent vers nous, et ce pour un large éventail de bâtiments. Les seules limites de la construction modulaire sont les dimensions standard des modules: d'une part parce qu'ils sont préfabriqués dans nos usines et d'autre part parce que nous devons les amener sur place avec un transport exceptionnel. Pour le reste, l'architecte peut laisser libre cours à son inspiration. La forme rectangulaire classique peut même être contournée, par exemple en insérant dans les façades une paroi en verre incurvée. C'est ensuite au concepteur d'être créatif... »

Mise en œuvre rapide grâce à l'automatisation

L'aéroport de Charleroi souhaitait un bâtiment sans fioritures qui s'intégrerait parfaitement dans le patrimoine existant. « L'objectif était de créer un bâtiment rectangulaire à un étage, avec la possibilité d'ajouter plus tard un niveau supplémentaire. C'est pourquoi nous avions assez avec cette esquisse, que nous avons établie en fonction des dimensions standard de nos modules », explique Adeline Damiron, chargée de clientèle. « Dans tous nos projets, nous repensons la conception à l'aide de Revit, afin de prévoir toutes les économies possibles et d'anticiper les éventuels conflits. Le résultat se présente sous la forme de dessins 3D sans erreur avec lesquels nous démarrons et contrôlons notre processus de production. En combinaison avec les panneaux de base que notre usine néerlandaise a toujours en stock, nous pouvons rapidement réaliser une construction modulaire (semi)permanente. À l'aéroport de Charleroi, nous avons respecté le délai, très strict, sans le moindre problème, y compris les fondations et la finition ! »

Début rapide = réalisation rapide

« La clé du succès a été la commande rapide des fenêtres et des portes - le plus gros congestionnement de chaque projet », ajoute Koen Lismont. « Comme les délais de livraison peuvent augmenter considérablement, nous avons travaillé sur la conception dès la signature du contrat.

Une fois que les dimensions ont été établies, nous avons commandé les fenêtres, les portes et la plupart des autres matériaux afin de pouvoir commencer rapidement. Nous avions l'intention de réaliser ce salon VIP de 300 m² dans notre usine, afin de limiter la présence de matériaux et de personnes sur le site et de garantir un niveau de finition extrêmement élevé. »

De Meeuw a commencé avec douze produits semi-finis : une trame de sol avec béton coulé, quatre colonnes et un châssis de toit. « Les murs extérieurs ont été construits, isolés et munis à l'extérieur d'une membrane, d'un panneau fibre-ciment étanche, d'un tissu noir, d'un dispositif de réglage et de panneaux Eternit », explique Adeline Damiron. « L'intérieur a également reçu une membrane résistante à l'humidité, et certains endroits ont déjà été recouverts de plaques de plâtre. Ensuite, nous avons installé quelques cloisons de séparation, les installations sanitaires, toutes les fenêtres et la plupart des portes. La toiture a été elle aussi réalisée à l'avance, avec une charpente en acier, une isolation, des panneaux de fibre-ciment et des membranes EPDM résistantes au feu. Le gros-oeuvre (étanchéité au vent et à l'eau) n'a pris que deux jours et demi et l'entièreté des finitions intérieures et extérieures complètes ont été achevées en deux semaines. »

Totalement circulaire

Les avantages du salon VIP modulable de l'aéroport de Charleroi sont innombrables. En plus d'une mise en service rapide, le bâtiment pourra être déplacé à l'avenir sans trop de coûts, ce qui serait un atout majeur en cas d'agrandissement du terminal passagers adjacent. « Dans les hôpitaux, les écoles, les bureaux, les maisons ou d'autres bâtiments, cela peut également s'avérer précieux », explique Koen Lismont. « Le deuxième avantage majeur est l'adaptabilité. Si la fondation est prévue, on peut facilement ajouter jusqu'à 7 étages. Inversement, il est possible de réduire ou de diviser les bâtiments. »

Bien que De Meeuw réalise également des bâtiments modulaires permanents, la majorité des projets ont encore une fonction temporaire. L'entreprise répond à la demande par différentes formules de financement : achat (avec garantie de rachat), location avec option d'achat, leasing, etc. Koen Lismont : « Comme nous considérons la circularité comme primordiale, nous reprenons nos modules à la fin de leur durée de vie, après quoi nous les recyclons complètement. Nous allons très loin dans ce domaine. Il y a quelque temps, nous avons même cherché un partenaire qui proposerait des équipements sanitaires, des revêtements de sol et muraux, de l'éclairage, etc. sur des sites d'occasion. Le reste est presque entièrement transformé en nouvelles matières premières, également par nos fournisseurs. C'est une condition pour devenir partenaire de De Meeuw. Car nous sommes convaincus qu'un cycle de durabilité fermé est l'avenir, certainement dans le monde de la construction ! »

 

Partager cet article:

Nos partenaires

GAimage