Rénovation et agrandissement circulaires pour une maison de maître à Vilvorde (dmvA)

Transformer de manière abordable un maison de maître du XIXe siècle, sombre et fermée avec une annexe et l'agrandir en une maison contemporaine avec beaucoup de lumière, où le jardin avance vers l’intérieur : telle était la mission du bureau d’architecture dmvA, pour le projet d’une famille à Vilvorde. Pour réaliser leur souhait, le cabinet d'architectes a opté pour un système de construction circulaire en bois, une décision pas tant motivée par des considérations écologiques, mais plutôt par la difficulté d'accès au chantier et la grande rapidité de construction du système meccano, conçu sur mesure.

DmvA a laissé cette maison du centre de Vilvorde pratiquement intacte, mais a conçu l'extension de manière à ce qu'elle réponde à tous les souhaits de la famille. L'extension a été réalisée selon un système de construction meccano comprenant, d'une part, d'un système de mur-rideau structurel composé de colonnes en bois lamellé et de poutres en pin sur une double hauteur et, d'autre part, d'une structure de toit composée de poutres et de planches en pin. Un parapet constitué d'une poutre en bois stratifié suspendue à la structure porteuse forme une mezzanine flottante.

Les occupants ont déplacé leur cuisine et leur salle à manger dans l'extension. Un bureau et la bibliothèque qui l’accompagne ont été installés dans la mezzanine. Le mur-rideau en bois offre une protection naturelle contre le soleil, protège dans une certaine mesure les résidents des regards indiscrets dans la mezzanine et confère au volume, également composé de grandes fenêtres, un caractère majestueux qui correspond à la grandeur de la maison de maître.

 

Démontable

Le fait que de nombreux éléments puissent être préfabriqués puis assemblés à sec sur un chantier difficilement accessible par machine - les poutres ont pu être acheminées via le jardin des voisins, et donc sans grue - et le fait que la période de construction proprement dite ait pu ainsi être considérablement raccourcie, ont été, selon leurs propres termes, les principales raisons pour lesquelles dmvA a opté pour le système meccano. La construction circulaire n'était pas vraiment un point de départ, mais la conversion peut néanmoins être considérée comme un exemple à cet égard.

Vu que la structure en bois et la construction du toit restaient visibles, moins de matériaux de finition ont été nécessaires. En outre, le bois est un matériau renouvelable et, comme il s'agit d'un système de meccano, toute la structure de l'extension peut être facilement démontée et reconstruite ailleurs.

ASB a fourni l'étude de stabilité dans le cadre du projet, alors que Studiebureau Greesa était responsable du rapport EPB et de la coordination de la sécurité.

Partager cet article:

Nos partenaires

GAimage