Sweco publie le rapport Urban Insight : les bâtiments comme banques de matériaux

Sweco a publié son premier rapport de la série Urban Insight, sur le thème de la circularité. Dans ce premier rapport, intitulé Building the future through circular data, des experts du domaine détaillent les outils dont dispose Sweco pour collecter les informations indispensables à l'avenir pour transformer des bâtiments "consommateurs de matériaux" en banques de matériaux. Ils en profitent pour exposer les meilleures pratiques dans ce domaine.

On estime que la construction européenne génère 400 millions de tonnes de déchets par an. En associant les modèles numériques à une approche circulaire, nous pouvons économiser des milliers de tonnes d’émissions de carbone et des millions d’euros. Cependant, la Belgique ne se classe qu’au 8e rang sur la liste des économies les plus circulaires d’Europe. Il y a donc encore une grande marge d’amélioration.

C’est pourquoi Sweco a développé l’outil C3, le Compas du Coût du Carbone (en anglais Carbon Cost Compass). Le C3 soutient les décisions stratégiques à un stade très précoce du développement des bâtiments, en évaluant à la fois les émissions de carbone et les impacts financiers des choix de conception dans les premières étapes de l’analyse du cycle de vie. Les résultats peuvent ensuite guider les décisions relatives aux stratégies de démolition ou de rénovation.

« Grâce à une approche circulaire, pour le plan directeur de la Porte Ouest à Charleroi, nous avons pu économiser environ 100 kg de CO2 par m³ de béton utilisé. Nous y sommes parvenus en réutilisant des matériaux et en faisant le bon choix de béton », explique Ray Jacobsen, coordinateur divisionnaire pour la circularité chez Sweco Belgium.

 

Rassembler un maximum de données

« Si nous disposions d’une vue d’ensemble des bâtiments et des matériaux disponibles dans toute l’Europe, nous pourrions mieux faire coïncider les travaux de rénovation et de démolition avec les travaux de construction, garantir la disponibilité des matériaux et réduire considérablement les émissions de carbone et les coûts grâce à une réutilisation accrue des matériaux de construction. Nous devons atteindre des objectifs de réduction nette des émissions de carbone et passer du gaspillage à l’exploitation des ressources. Le moyen d’y parvenir est l’application de méthodes circulaires dans tout ce que nous entreprenons », explique Elise Grosse, responsable de la durabilité chez Sweco en Suède.

Pour ce faire, les données sont essentielles. Pour trouver les ressources et la valeur disponibles dans les bâtiments existants, il convient de se plonger dans les données. Ces données peuvent ensuite être transformées en informations exploitables à la base de décisions éclairées, que vous soyez un promoteur, un investisseur, un designer, un planificateur, une municipalité, ou que vous soyez impliqué(e) de quelque manière que ce soit dans le développement de bâtiments.

L’environnement bâti est à l’origine d’environ 40 % des émissions mondiales. Avec le changement climatique, les nouvelles réglementations et l’augmentation des coûts des nouveaux matériaux, il est clair qu’on ne peut pas continuer comme avant. Le nouveau rapport Urban Insight, intitulé « Building the future through circular data », donne un aperçu des meilleures pratiques et des outils d’avant-garde permettant de collecter les informations nécessaires pour transformer les bâtiments qui consomment des matériaux en banques de matériaux.

Il s’agit du premier d’une série de rapports Urban Insight de Sweco sur le thème circularité, dans lesquels des experts mettent en lumière des idées, des solutions et des découvertes scientifiques spécifiques, nécessaires à la planification et à la conception d’environnements urbains futurs, sûrs et résilients.

 

Vous pouvez découvrir l'entièreté du rapport (en anglais) via ce lien.

Source: Sweco

Partager cet article:

Nos partenaires

GAimage