Un complexe sportif à l'esprit circulaire pour l'Université Erasme de Rotterdam (Venhoeven CS)

L'Université Erasme de Rotterdam a récemment inauguré son nouveau Sports Building sur le campus Woudestein. L'entreprise néerlandaise VenhoevenCS architecture+urbanism a utilisé des matériaux issus de l’urban mining pour sa conception du complexe sportif. Cette approche circulaire et les nombreuses installations énergétiques rendent le bâtiment neutre sur le plan énergétique.

 

Le nouveau Sports Building de l'université Erasmus de Rotterdam (Universiteit Erasmus Rotterdam, ou UER en néerlandais) est un centre d'entraînement et de compétition pour plus de 50 sports et 25 fédérations. 11 000 étudiants, membres du personnel de l'université et athlètes de haut niveau pourront profiter des installations.

Grâce à la juxtaposition ingénieuse de cinq salles de sport distinctes, VenhoevenCS architecture+urbanism offre la possibilité de pratiquer de nombreux de sports différents, et ce dans un bâtiment relativement compact. Dans cet objectif, les "sport boxes" superposées ont été légèrement réhaussées, créant un espace pour un socle accueillant avec des installations de restauration et de fitness.

 

UNE « RUE INTÉRIEURE » Baignée de lumière

Les salles de sport ne sont pas exactement toutes superposées les unes sur les autres, mais plutôt en deux volumes. Ceux-ci sont reliés par le noyau commun du complexe, une sorte de « rue intérieure » qui agit comme un connecteur physique et social. C'est un espace en hauteur avec des escaliers, des passerelles, un bar et beaucoup de verdure, baigné de lumière naturelle.

Le Sports Building possède des façades en verre et en aluminium, articulées horizontalement et avec des ailes verticales aux rythmes multiples. L'angle de la façade Est est légèrement incurvée et les deux extrémités du passage central ont été dotés de façades vitrées sur toute la hauteur. Cette transparence définit les lieux de vie : les fonctions publiques, au niveau de la rue et au-dessus, et les activités sportives qui ne nécessitent pas de salle fermée.

 

un PLAFOND D’Un CENTRE DE DÉTENTION

Conformément aux ambitions de VenhoevenCS et de l'Université Erasme de Rotterdam, le Sports Building a été conçu dès le départ comme un complexe neutre en énergie. À cette fin, des installations ont été intégrées pour capter, retenir, échanger et réutiliser l'eau et l'énergie solaire et pour en minimiser l'utilisation. VenhoevenCS explique que ces principes définissent toutes leurs conceptions, notamment celles du centre aquatique des Jeux olympiques de Paris en 2024, du Zwembad Zoetermeer (2023, Pays-Bas) et de la nouvelle piscine de Lokeren.

Pour le Sports Building, les architectes ont également réalisé la partie commune intérieure avec des matériaux de construction provenant d'une démolition circulaire. A titre d’exemples, des panneaux métalliques provenant d'un ancien centre de détention de Zeist font office de plafond et 1 100 m2 de planches de bois provenant de Het Paviljoen, le premier bâtiment de l’Université Technique d’Eindhoven (Technische Universiteit Eindhoven, TEU) datant de 1956, ont retrouvé une nouvelle vie comme façade de la « rue intérieure », à laquelle elle donne son  ambiance chaleureuse.

Partager cet article:

Nos partenaires

GAimage