Un concept modulaire en bois pour soulager les écoles... enfin ! | circubuild.be

Un concept modulaire en bois pour soulager les écoles... enfin !

  •   02 juil. 2021
  • Philippe Selke

Le 11 juin 2021 fera date dans le petit monde des bâtiments scolaires. Sur l'un de sites de Stabilame à Mariembourg était présenté MODUL'R, qui se veut "un module de classes pour l’école de demain, alliant le bien-être des utilisateurs, la reproductibilité du modèle, la performance énergétique et environnementale, la rapidité et le coût de construction et la qualité architecturale". Rien que cela ! Cerise sur le gâteau (et sourire en coin de Frédéric Daerden), le concept sera offert gracieusement à l'ensemble des pouvoirs organisateurs des écoles primaires et maternelles tous réseaux confondus. Rappelons à ce propos que moins de 10% des élèves du fondamental sont scolarisés dans le réseau organisé par la Fédération Wallonie-Bruxelles (que l'on appelle désormais WBE).

 

Conscient qu’un enseignement de qualité passe par des infrastructures adaptées, Frédéric Daerden, Vice-Président et Ministre du Budget, de la Fonction Publique, de l’Egalité des Chances et de la tutelle sur Wallonie-Bruxelles Enseignement, a lancé en juin 2020 une réforme des bâtiments scolaires nommée Chantier des bâtiments scolaires. Nous vous en parlions déjà au travers de l’interview de Chantal Dassonville, qui coordonne le projet. L'avant-projet de décret relatif à ce plan d'investissement dans les bâtiments scolaires élaboré dans le cadre du plan de relance européen avait d'ailleurs été adopté en première lecture la veille de l'événement organisé à Mariembourg.

Mockup et projet pilote

Initiée par la Cellule architecture, la réflexion autour d’un modèle d’école reproductible de qualité a débouché sur l’attribution d’une mission alliant un processus de recherche/développement à un contrat classique d’architecture pour la reconstruction de la section fondamentale de l’Athénée Royal de La Louvière. Le principe est simple : ce projet concret constitue un pilote permettant d’éprouver les résultats de la recherche. Une équipe d’excellence et multidisciplinaire, composée de bureaux d’études (architectes : Matador  KIS studio / ingénieurs : Greisch pour la stabilité, Détang pour les techniques spéciales, Daidalos Peutz pour l’acoustique + COAST pour la signalétique), centres de recherche (Architecture et Climat + Structures et Technologies de l’UCL) et d’un partenaire industriel (Stabilame, spécialiste de la construction bois à haute valeur ajoutée) a été mise en place afin de répondre à la mission en articulant recherche appliquée et projet. 

La mission de cette équipe a démarré en 2017 pour aboutir aujourd’hui à une première présentation du système créé, baptisé MODUL'R, sous la forme d’un mockup, c’est-à-dire une maquette en vraie grandeur. Stabilame, convaincu de la pertinence du projet, a même fait plus que son devoir (qui était de fabriquer le mockup d’une seule classe), puisqu’il a poursuivi l’effort jusqu’à construire un bâtiment sur 2 niveaux. Un mockup a en effet pour objectif de faire tous les essais nécessaires, notamment aux niveaux des performances techniques pour encore améliorer la conception. Bonne nouvelle, les performances énergétiques sont déjà très bonnes, puisqu’elles atteignent les valeurs du standard passif dès cette phase d’essais.

Une solution préfabriquée performante, qualitative, confortable, durable et adaptable

MODUL'R combine les avantages du préfabriqué (gain de temps et d’études, rapidité de construction, etc.) et faites pour durer dans le temps. Le matériau de construction choisi est le bois pour des raisons écologiques, de production locale et de soutien à l’économie régionale. Le projet combine plusieurs méthodes constructives parfaitement maîtrisées par Stabilame, comme le lamellé collé et le CLT.

MODUL'R propose un système simple qui s’adresse aux écoles fondamentales (maternelles et primaires), sur des sites plats et accessibles, en construction préfabriquées de 2 niveaux maximum. Tout a été pensé pour une modularité maximale. Ainsi, l’unité de base est la classe de 60 m2. De forme carrée et totalement autonome, elle se combine facilement avec d’autres pour former des ensembles plus ou moins vastes. Le concept part en effet du principe que tous les programmes peuvent être générés par la combinaison de parties génériques (que l’on estime représenter de 75 à 98% de la surface totale), fabriquées au départ du système MODUL'R (modules classe et modules de circulation), et de parties spécifiques, qui complètent ce système (préaux, salle de sport, cuisine, etc…).

Prochaines étapes

MODUL’R est actuellement en phase test. Un premier module est sorti des usines Stabilame pour subir des essais techniques et, après ajustements, la série suivante sera mise en œuvre dans le cadre d’un tout premier projet prototype : la reconstruction de la section fondamentale de l’Athénée Royal de La Louvière en 2022. L’école comprendra 10 classes, un réfectoire et une bibliothèque.

Le concept MODUL’R sera mis ensuite mis gratuitement à disposition de l’ensemble des pouvoirs organisateurs reconnus par la Fédération Wallonie-Bruxelles.  Il présentera sous forme d’un vade-mecum les règles de composition des modules, aisément appropriables par les architectes, ainsi que les clauses techniques du cahier des charges pour le marché public visant la fabrication et la mise en œuvre des modules par les entreprises.

MODUL’R démontre qu’il est possible de concevoir un mode constructif rapide et économique, reproductible et répondant aux critères énergétiques et environnementaux actuels, tout en permettant à de vraies potentialités en matière de qualité architecturale d’émerger. Pour les pouvoirs organisateurs, une telle construction sur deux niveaux comporte de nombreux avantages, dont un gain de 50% en utilisation du terrain par rapport aux anciens pavillons préfabriqués de plain-pied n’est pas le moins important. Cela leur permettra notamment de libérer de précieux espaces de respiration pour les élèves.

Il ne reste plus qu’à souhaiter plein succès à ce concept qui, même s’il ne solutionnera pas à lui seul tous les problèmes de nos bâtiments scolaires, a au moins le mérite d’avoir été pensé transversalement, là où chaque pouvoir organisateur devait jusqu’ici tirer seul son plan. Même si la formule retenue est fort différente de celle choisie à l’époque par la Flandre pour ses « écoles de demain » – formule qui a depuis lors fait ses preuves en permettant la création de très nombreuses écoles et extensions d’école – gageons que MODUL’R aidera de nombreux établissements scolaires à Bruxelles et en Wallonie à remplacer leurs bâtiments obsolètes et/ou à ouvrir des classes supplémentaires en réponse à la pression démographique. Car il était temps !

Actualités - Vue d'ensemble