Un pavillon pour tester des matériaux circulaires et biosourcés | circubuild.be

Un pavillon pour tester des matériaux circulaires et biosourcés

  •   15 avr. 2021
  • Wouter Polspoel

Le groupe de recherche en physique du bâtiment de l'université de Gand a pris l'initiative de construire un pavillon d'essai circulaire et biosourcé. Les étudiants du Graduat Organisation de Chantier d'Odisee étaient responsables de la réalisation du pavillon, en collaboration avec inhout et un étudiant de master en génie industriel de l'UGent. Les partenaires ont également pu compter sur les conseils et la contribution d'EXIE, Eurabo et Ecomat.

Le pavillon - 2,5 m sur 5 - est basé sur le concept Mobble, qui a été développé par des étudiants de l'UGent. L'objectif est d'y intégrer différents types de matériaux d'isolation biosourcés et d'utiliser autant que possible des connexions réversibles.

Le pavillon servira d'une part d'espace de démonstration, pour permettre aux étudiants en ingénierie et en architecture de se familiariser avec différents matériaux d'isolation biosourcés et, d'autre part, d'installation pratique pour mesurer les performances de la physique du bâtiment. Il sera également utilisé pour la recherche sous la forme de travaux de fin d'études.

Capteurs de température et d'humidité

Différents types d'isolants biosourcés ont été utilisés dans les murs du pavillon. Deux des murs - un long et un court - sont mobiles : ils peuvent être rapidement remplacés ou adaptés. Dans le mur court mobile, deux types de chaux-chanvre ont été appliqués; dans le mur long mobile, il y a différents types de tapis d'isolation : en herbe, en chanvre, en coton et en fibre de bois. Dans le mur long fixe, on a insufflé différents types d'isolation, comme la cellulose, la laine de bois et la paille. Les matériaux d'isolation sont visibles à travers des plaques de plexiglas. Des capteurs de température et d'humidité ont été intégrés dans un certain nombre de compartiments, permettant de surveiller le comportement hygrothermique du mur.

On est occupé à terminer les finitions du pavillon. Un bardage de façade sera notamment posé dans les semaines à venir. À cette fin, une alternative plus circulaire aux panneaux de liège collés a été développée en collaboration avec Eurabo.

La construction s'inscrit dans le cadre du projet de recherche TETRA 'To bio or not to bio - Research into the characteristics and usability of insulation materials with a low environmental impact', auquel collabore l'UGent, avec Odisee et le CSTC, avec le soutien de Vlaio. Une trentaine d'entreprises du secteur de la construction sont également concernées : entrepreneurs, architectes, fabricants et distributeurs de matériaux de construction, etc. Dans le cadre du projet, un outil de connaissance numérique sera développé pour cartographier les performances des matériaux et les possibilités d'application des matériaux d'isolation biosourcés et les comparer à celles des matériaux habituellement utilisés. L'outil sera complété par des détails de construction et des 'bonnes pratiques'.

 

Fiches d'entreprise liées


Actualités - Vue d'ensemble